• Objectifs

     

    Santé publique

    Un exemple d'interpellation de responsables (Hôpitaux, écoles, collèges, lycées, mairies)

    Encore récemment FR3 présentait un reportage sur la dangerosité des OEM sur le vivant en mettant en avant les études scientifiques française démontrant la nocivité de celles ci, c’est pourquoi l’asso POEM26 (prévention OEM Drôme, autrefois collectif SOS antenne relais R bdp) vous informe de son existence et reste à votre disposition pour mettre en évidence les pollutions EM dans les habitations, lieux de travail, lieux de vie, voiture…

    Avec le développement intensif des nouvelles technologies sans fil, les OEM d’hyper fréquence associées aux champs électriques et magnétiques du 50Hz (courant électrique) viennent saturer notre environnement proche et à + ou – long terme perturber nos organismes. Nombreux sont ceux qui présentent des troubles (maux de tête, acouphènes, vertiges, insomnies, voir dépression…) sans avoir fait le lien avec les OEM produite par la Wifi, le DECT, MO, le radio réveil. Celles ci viennent à la longue perturber le système nerveux central qui ne comprenant pas l’information va répondre par un processus physiologique perturbé provoquant troubles neurovégétatifs mais aussi psychologiques.

    Il faut se souvenir qu’avant d’être un corps pensant et un corps actif, nous sommes un corps sensible (qui ne veut pas dire fragile) composé d’organes de sens qui permettent à celui ci à s’adapter inconsciemment à son environnement. Différents récepteurs cutanés mais aussi les cristaux de magnétite situés dans le cerveau, les méninges et différentes parties du corps sont continuellement sollicité par les OEM, provoquant alors des réactions neurologiques diverses et propres à la personne concernée.

    Nous sommes tous différents, il faut s’en souvenir.

    Les enfants, les femmes et les personnes âgées seront les premières victimes.

    Le monde médical ne faisant pas de physique ne fait aucun lien actuellement avec ces troubles et les OEM, mais physique et neurologie sont intimement intriqués dans ces situations. Par contre, d’autres pays comme la Russie sont beaucoup plus en avance dans ce domaine là et font beaucoup plus attention aux émissions produites.

    Il s’agit aussi de bon sens, ces ondes traversent les murs, le béton et s’arrêteraient à l’extérieur de notre crâne ! Pourtant, nous ne sommes pas encore blindés !